0

Le générateur et l'imprimante de code DataMatrix de REINER®Impression mobile directe du DMC (code DataMatrix) sur les marchandises et les emballages    

La miniaturisation dans l’électronique fait partie du quotidien - mais peut-on également imprimer 3 pages de texte sur une surface de 3 centimètres carrés ?

Ceci est logiquement envisageable sous forme codée, comme information binaire dans un code DataMatrix. Mais seulement avec les imprimantes jetStamp® de REINER®, cela devient possible de manière mobile !

Depuis de nombreuses années, les imprimantes à jet d'encre mobiles de REINER® combinent un générateur de DataMatrix et une imprimante dans un appareil fiable et maniable. Ceci offre un certain nombre d'avantages pour les applications à code DataMatrix dans l'industrie et la logistique :

• Impression directe de nombreux types de DMC (code DataMatrix) sur des pièces détachées, des produits, des emballages, des boîtes en carton

• Sur presque toutes les surfaces lisses en papier, carton, métal, plastique, verre, surfaces courbes, étiquettes plastifiées

• Transfert des données de l’ordinateur vers l'appareil de marquage via des programmes à base de Windows (par ex. logiciel inclus dans l’étendue de la livraison) ou connexion aux systèmes ERP existants (avec jetStamp® 1025, jetStamp® graphic 970 ou REINER® 940) via interface Bluetooth ou USB

Gain de temps grâce à des durées d'impression et de transfert rapides

• Marquage et traçabilité fiables dans la fabrication individuelle et la production en série

Informations sur code DataMatrix

Quelle est la particularité de la structure de code DataMatrix 2D ?

Depuis son introduction dans les années 1970, le code à barres unidimensionnel s'est imposé dans le monde entier sur les produits et les emballages. Ce code à barres a donc été le précurseur d'autres données, et surtout plus puissantes, représentées graphiquement. Ce que tous les paquets de données graphiques ont en commun est, qu'ils peuvent simplement être scannés avec un lecteur optique et traités immédiatement par ordinateur. La fiabilité dépend de la qualité d'impression du code à barres sur le produit, mais également sa lisibilité en cas d'encrassements ou d'abrasion.
On remarque de temps à autre que le code à barres EAN présente des points faibles, à cause des temps d'attente plus longs à la caisse du supermarché, lorsque le lecteur à la fin du tapis roulant refuse le « bip » de réussite.

Un développement significatif a été réalisé dans les années 1980, lorsque l'information binaire n'a pas seulement été codée de manière unidimensionnelle comme série de barres. La représentation bidimensionnelle comme « motif d'échiquier » carré ou rectangulaire a considérablement augmenté la capacité de stockage. Cela rend non seulement le code DataMatrix beaucoup plus compact, mais également plus informatif et robuste. Les données sont codées sous forme de cases noires et blanches ou de points avec des espaces. Cette taille uniforme des symboles rend la lecture de l'image pour un scanner et le décodage ultérieur beaucoup plus sûr.

En outre, les inventeurs du DMC (code DataMatrix) ont intégrés une procédure de correction d'erreur qui, à l'aide de l'algorithme dit « code de Reed-Solomon », permet également la lecture correcte d'un code matriciel qui est partiellement détruit. Les causes de telles erreurs sont très fréquentes, par ex. des rayures ou des encrassements lors du transport d'un emballage.

Un autre avantage dont les exigences faibles du contraste noir et blanc entre les surfaces matricielles : Un code à barres a besoin d'un contraste de 80 % pour une lisibilité fiable par le scanner – avec le code DataMatrix, cela est déjà possible à partir d'une différence de luminosité de 20 %.
Les codes DataMatrix 2D se sont imposés aujourd'hui comme des marquages importants pour la commande de la production et la gestion, en particulier dans le secteur industriel et le stockage, mais également dans l'expédition postale et sur les billets tels que les billets de train.

À quoi ressemble la structure du code DataMatrix ?

Les lignes de limitation fixes à gauche et en bas servent à délimiter et à « redresser » le scanner lecteur ou le logiciel de traitement d'images connecté. Dans cet exemple (en utilisant la norme ECC200 largement répandue), un nombre pair de lignes ou de colonnes est affiché au bord supérieur et à droite. Dans la vie de tous les jours, le lecteur est rarement dirigé précisément en angle droit, par le haut, sur le code matriciel 2D, mais de manière inclinée et tordue, ce qui peut entraîner l’image enregistrée suivante.

À l'aide des lignes de limitation, le logiciel du scanner est en mesure de « redresser » l'image et de lire correctement le contenu réel des données – la matrice. La taille de la matrice peut varier entre les cases de 10 x 10 à 144 x 144. La plus grande version de la matrice peut coder jusqu'à 3 116 chiffres ou 2 335 caractères ASCII.
Le DMC (code DataMatrix) carré est visuellement similaire au code QR (Quick Response Code = code à réponse rapide), qui est généralement lu à l'aide d'un smartphone pour appeler des sites Internet, des cartes de visite ou de courtes informations textes.

Où le code DataMatrix est-il employé ?

Ses dimensions compactes font du code DataMatrix une méthode de marquage numérique populaire. On le trouve sur les circuits imprimés, les produits médicaux, les outils, les appareils d'analyse chimique ou biométrique et même sur les enveloppes et les petits paquets pour remplacer les timbres.

Dans la production industrielle, le code DataMatrix permet une communication semi- ou entièrement automatique entre le composant et la machine de traitement, ainsi qu'une documentation complète du traitement de toutes les pièces détachées importantes en un produit.

En logistique, le code DataMatrix 2D est particulièrement populaire en raison de sa robustesse et de sa capacité de stockage. Lors du déplacement, du chargement et du transport d'emballage, l'abrasion et l'encrassement sont souvent inévitables.
La tolérance d’erreurs relativement élevée du DataMatrix ECC 200 répandu assure tout de même un transfert sécurisée des informations.

Un autre avantage de la structure du code DataMatrix est simplement qu'il ne peut pas être lue par les personnes sans scanners, ni logiciels. Il convient donc également au stockage d'informations discrètes sous forme codée, par ex. sur des lettres, des documents, des cartes à tamponner, des dossiers personnel, des contrôles d'entrée de marchandises.

Quels sont les types DataMatrix ?

DataMatrix ECC200
Depuis l'introduction du code DataMatrix bidimensionnel, les nombreuses étapes de développement ont été nommées principalement d'après la méthode utilisée pour la correction des erreurs. Cela a commencé avec la variante du code de correction d'erreur 00 (= Error Correction Code 00) et a conduit à la norme actuelle ECC220. L'organisation internationale de normalisation ISO (= International Standard Organisation) définit le DataMatrix selon ISO/IEC 16022:2006. La taille du module, c'est-à-dire le nombre de lignes et de colonnes du code 2D, peut être librement choisie entre 10 x 10 et 144 x 144 – les formes rectangulaires sont également autorisées.
Différents jeux de caractères sont disponibles pour imprimer les informations binaires sous forme codée, allant des nombres purs et codes ASCII aux codes UTF-8, en passant par les codes ISO/Windows.

DataMatrix GS1
GS1 Germany GmbH est le service de distribution commercial central en Allemagne pour les codes DataMatrix uniques et les classifie donc sous la désignation de produit DataMatrix GS1. Les codes uniques à l'échelle mondiale sont pertinents, en particulier pour les numéros d'article GTIN. Le code GS1 est particulièrement présent dans les secteurs de la santé et de l'automobile.

Ai-je besoin d'un générateur de code DataMatrix avec un appareil de marquage de REINER® ?

Le logiciel PCset graphic de REINER® fourni comprend un générateur DMC (code DataMatrix). En quelques clics de souris, créer le code DataMatrix et le transférer sur les modèles jetStamp® de REINER® via interface Bluetooth ou USB.

Les étiquettes de code DataMatrix sont-elles adaptées à un usage professionnel quotidien ou est-ce que le DMC (code DataMatrix) peut être imprimé directement sur un produit ?

Les étiquettes présentent de nombreux inconvénients. Ils sont complexes à utiliser et nécessitent au moins trois étapes de travail : 1. Impression des étiquettes ; 2. Les détacher du support d'étiquettes; et 3. Les appliquer avec précision sur l'objet. Les étiquettes autocollantes peuvent se décoller ou devenir illisibles, en particulier dans des environnements humides. La conception et l'impression des étiquettes est également très complexe et peut détériorer l'image du produit.

Les appareils de marquage mobiles de REINER® constituent une alternative intelligente et génèrent le code DataMatrix en un clic de souris à l'aide du logiciel PCset graphic fourni :
Il suffit maintenant de placer l'appareil et de fixer le code DataMatrix sur la marchandise en une seule pression de bouton – fini !

Les imprimantes à jet d'encre portatives robustes des modèles jetStamp® 1025, jetStamp® graphic 970 ou 940 de REINER® sont fiable et économique.
Il suffit de générer le code DataMatrix souhaité en quelques clics de souris à l'aide du logiciel fourni. Si nécessaire, activer la fonction « séquentiel » (modèle jetStamp® 1025) et générer automatiquement les numéros de série comme DMC (code DataMatrix).

Comment peut-on imprimer un code DataMatrix sur métal, acier, verre et plastique ?

Une taille minimale courante pour un point dans le DataMatrix est de 0,2 mm pour l'inscription directe par une imprimante à jet d'encre. C'est là que les modèles jetStamp® de REINER® prennent toute leur classe. Ces petites matrices peuvent être imprimées de manière particulièrement efficace et propre sur des surfaces lisses et non absorbantes.
Pour les surfaces particulièrement lisses, REINER® a développé une encre à séchage rapide qui reste imperméable et indélébile immédiatement après impression. La technologie innovante de l'imprimante à jet d'encre portative jetStamp 1025 pour la fermeture hermétique des buses d'encre en cas de non-utilisation. Cela les empêche de se dessécher et permet à ces appareils de marquage mobiles de fonctionner à tout moment, même pendant de longues pauses.